Prise illégale d'intérêts dans le 77

Publié le par anticor77

Un collectif de contribuables de Compans en Seine-et-Marne, adhérent d’Anticor, a déposé plainte pour prise illégale d’intérêt contre son Maire Joël Marion (PC) qui a dû comparaître au Tribunal de Meaux, il y a une semaine, avec deux de ses conseillères municipales (le Jugement sera rendu le 4 décembre). En question : une réunion de la commission logement qui a attribué 3 logements sur les 7 attribuables ce jour-là à des enfants d’élus présents à cette même commission. Logements dont les loyers ont été ensuite fixés par le Conseil municipal en présence des élus concernés, qui auraient dû quitter la salle pour que leur collègues soient libres de toute influence.

 

Boris Tavernier, le Président du Collectif des contribuables companais adhérent d’Anticor, a rappelé « la pratique courante, à Compans, de se partager les petits avantages entre élus et de s’arranger avec la loi ». Il faut dire qu’on connait bien la prise illégale d’intérêts dans cette petite commune de 750 habitants : un Conseiller municipal a déjà été condamné en 2005 pour avoir confié une mission à une société qu’il gérait, et l’ancien Maire l’a été en 2006 pour avoir employé un de ses proches parents à la Mairie.


Bravo à ce collectif qui ne s’en laisse pas compter et qui montre l’exemple à suivre concrètement, et jusqu’au bout, lorsque des questions se posent sérieusement sur la légalité des pratiques de vos élus !

 

En savoir plus avec ces 2 articles du Parisien :


La prise illégale d’intérêts conduit le maire au tribunal – 30/10/2012 – leParisien.fr.

 

Les élus accusés d’avoir favorisé leur enfant ne regrettent rien – 31/10/2012 – leParisien.fr.

Commenter cet article